mercredi 21 mai 2008

Québec français et publicité douteuse?

Dernièrement, je me suis abonnée à la revue Québec français. Je me suis un peu abonnée sur un coup de tête, en manque de savoir. La revue, même si elle s'adresse surtout aux enseignants du secondaire, me plaît beaucoup! Ce qui me fait bien rire dans ces revues axées sur l'éducation, ce sont les publicités. Qui fait ces publicités? Des gens de la publicité ou bien les gens en éducation? Parfois, c'est un peu douteux comme publicité.





Voici la publicité de Guérin. Pas une petite publicité. Non. La page intérieure de la couverture. Toute la page. En ce qui concerne le "look" de la publicité, elle me plaît aussi... Rien de très avangardiste, plutôt conventionnelle avec le logo des élèves qui vont à l'école, mais ça fait la job comme on dit.



Où ça m'accroche, c'est dans l'encadré du bas de page.


Quel pouvoir magique l'édition Guérin a-t-elle pour pouvoir permettre aux élèves de ne pas redoubler? Sommes-nous tous cruches de ne pas utiliser le matériel de Guérin? Vite! Au secours! Je dois certainement être une mauvaise enseignante!

Vraiment, ça me laisse perplexe... Suis-je la seule?

Source: Québec français 149, Printemps 2008.

6 commentaires:

Philippe Meunier a dit…

Est-ce moi ou de toute façon le fait de "redoubler" n'existe plus avec la réforme ?

Catherine a dit…

Ça se fait toujours, surtout à la fin du cycle, donc 2e année, 4e année et 6e année pour le primaire.

Marie-Piou a dit…

Hahahaha!

Cette publicité joue sur la mentalité de cour d'école!

- si tu n'as pas telle marque de souliers, tu es un "loser" ...

J'adoooore!

Catherine a dit…

Le parallèle est vraiment excellent! :)

Safwan a dit…

Cette pub a une éthique douteuse. Quoique mettre les mots «pub» et «éthique» dans la même phrase me voudrait sûrement de redoubler tellement c'est antithétique!

Missmath a dit…

Houhouhouhou... douteux vous dites ? Ayoye, juste pour cela, je n'achèterais pas.